Ce site requiert l'activation de Javascript pour être consulté correctement.
Vous pouvez activer Javascript dans les options de votre navigateur.

Les scénaristes, grands oubliés du discours présidentiel

Communiqué de presse Paris, le 7 mai 2020

Les scénaristes de cinéma se réjouissent pour leurs camarades intermittents du prolongement des droits qu'a annoncé aujourd'hui le président de la République.

Grands oubliés de ce discours, les artistes-auteurs, dont les scénaristes font partie, ne sont pas intermittents du spectacle : ils ne bénéficient pas d’allocations chômage. Le président a laissé dans le flou la place faite aux artistes-auteurs : commandes publiques, adaptation des aides… La seule mesure précise annoncée les concernant consiste à annuler pour 4 mois les cotisations sociales : qu’en sera-t-il pour les scénaristes, qui paient généralement à la source ces cotisations ? Car dans les mois à venir, les droits d'auteur risquent précisément de se raréfier. Être exonéré-e-s de cotisations sociales sur zéro euro ne constitue pas une aide en temps de crise !
Si nous saluons les efforts accomplis pour mettre en place des fonds d’urgence destinés aux auteurs, nous avons besoin que l'État s'engage à ce que ces aides soient réellement accessibles aux scénaristes, dans toute la variété de leurs situations. Nous avons également besoin d’être pris en compte dans les mesures destinées à tous : nos adhérent-e-s n’ont pu encore bénéficier des indemnités versées par la Sécurité Sociale pour la garde d’enfants de moins de seize ans. Les scénaristes parents de jeunes enfants sont pourtant, comme tous les travailleurs concernés, empêchés de travailler par cette situation exceptionnelle. Notre statut précaire et mal défini rend en effet toutes les démarches d’accès aux aides générales difficiles, voire impossibles.
Surtout, les auteurs ont besoin que les aides puissent les accompagner au-delà des mois de confinement, car c'est à moyen, voire à long terme, que beaucoup d'auteurs vont encaisser la crise du covid.
Au-delà d'un soutien aux industries culturelles, il est urgent que l'État prenne en compte qu'à l’origine de ces industries, il y a des créateurs : ceux-là même que le discours d'aujourd'hui a trop oubliés… et qui semblent toujours passer en dernier.

Contact :
sabinelestum@scenaristesdecinemaassocies.fr / + 33 6 84 54 39 89

Communiqué de presse téléchargeable ci-dessous

Lire l'article précédent

Abonnez vous pour recevoir la lettre d'information du SCA