Ce site requiert l'activation de Javascript pour être consulté correctement.
Vous pouvez activer Javascript dans les options de votre navigateur.

ministère de la culture

-

Nomination de Roselyne Bachelot au Ministère de la Culture et de la Communication

Le SCA remercie Frank Riester pour l’intérêt particulier qu’il a porté aux auteurs dans l’exercice de ses fonctions et adresse ses sincères félicitations à Roselyne Bachelot pour sa nomination en tant que Ministre de la Culture et de la Communication. Nous lui souhaitons bonne chance et réussite.

La nouvelle ministre de la culture prend ses fonctions dans un contexte chargé et brûlant pour les auteurs et pour le cinéma.

Les auteurs, qui subissent une précarisation croissante, ont besoin de soutien pour faire aboutir les négociations interprofessionnelles en cours, qui permettront de mettre en place, pour la première fois en France, un encadrement de la rémunération des scénaristes de cinéma. Celui-ci devra sécuriser le travail et la rémunération des auteurs les plus précaires et rendre plus équitable celle des auteurs installés. A travers l’instauration de minima individualisés et d’une indexation sur le financement des films, les conditions seront réunies pour rééquilibrer le financement de la production des films en faveur des auteurs, dans le respect de la diversité et de l’indépendance du cinéma français.

Les scénaristes de cinéma attendent également des progrès en matière de protection sociale et de respect concret de leurs droits sociaux : ceux-ci doivent être rapides et significatifs tant le retard pris par la France est important. Une Caisse Primaire d’Assurance Maladie dédiées aux auteurs serait un pas important en ce sens. Rappelons à titre d’exemple, qui n’est pas anecdotique, que les scénaristes n’ont toujours pas reçu les indemnisations journalières « covid » dues au titre du mois de mars.

Nous appelons également à faire entrer dans le droit les dispositions importantes de la Loi sur la souveraineté culturelle :

  • Obtenir des nouveaux acteurs du numérique le financement de la création ;
  • Garantir que leur influence respecte nos conditions de diversité et d’indépendance.

Enfin, nous souhaitons que le Ministère de la Culture, fidèle à sa vocation de défendre le droit d’auteur en France et dans le monde, et dans la lignée de la directive européenne de 2019, se concentre sur les véritables dangers qui menacent la création française, plutôt que sur de fausses solutions. Le SCA invite le Ministère de la Culture à s’emparer du problème généralisé du « buy out », contraire à notre droit et qui menace les droits patrimoniaux et moraux des créateurs, ainsi que la diversité de la création.

Dans tous ces sujets, le respect de la diversité des représentations collectives des auteurs sera fondamental et gage de succès. Le secteur du cinéma a toujours su faire prévaloir l’intelligence collective : nous sommes impatients d’entamer avec Roselyne Bachelot le dialogue pour faire avancer concrètement la cause des auteurs.

Contact :
sabinelestum@scenaristesdecinemaassocies.fr / + 33 6 84 54 39 89 https://scenaristesdecinemaassocies.fr

Lire l'article précédent

Abonnez vous pour recevoir la lettre d'information du SCA