Ce site requiert l'activation de Javascript pour être consulté correctement.
Vous pouvez activer Javascript dans les options de votre navigateur.

Quel avenir pour le cinéma ?

Le SCA est très heureux d’apprendre qu’on pourra continuer à s’entasser dans les transports, à s’époumoner dans les lieux de culte, à consommer dans les grandes surfaces, et qu’on restera bien protégé des musées, des salles de spectacles et de concerts, des cinémas, on ne sait jamais, on risquerait de ne pas y attraper le COVID.

En effet, le protocole sanitaire adapté aux salles de cinéma est un des plus simples à mettre en place : gestion des flux de personnes maitrisable, jauge abaissée, sièges vides pour garder séparés les spectateurs les uns des autres, port du masque pendant les projections.

Un cinéma qui ferme, c’est toute une chaîne de fabrication qui s’arrête : auteurs, réalisateurs, comédiens, producteurs, techniciens, distributeurs, critiques et médias culturels. Des métiers à "haute valeur ajoutée" comme on aime le dire en France, des artistes qu'on aime et dont on est fiers et qui pourtant, sont souvent fragiles, car ils se mettent en risque pour pouvoir créer. Des métiers qu’on ne remplace pas d’un claquement de doigt. Des artistes qui vous font rêver, vibrer, vivre, des comédiens et des auteurs qui vous représentent. Certains lieux publics restent ouverts, mais pas les salles de cinéma : quelle cohérence ? On en parle, ou on meurt dans nos coins et les plus forts survivront ?

Contact :
sabinelestum@scenaristesdecinemaassocies.fr /+33 6 84 54 39 89

Lire l'article précédent

Abonnez vous pour recevoir la lettre d'information du SCA