Ce site requiert l'activation de Javascript pour être consulté correctement.
Vous pouvez activer Javascript dans les options de votre navigateur.

Vie et Opinion du Sca

-

Clap de fin des Journées du Scénario

Cher (e) (s) amis, amies,

Beau succès à la fois critique et public pour un premier film indépendant… et fauché.

On pourrait résumer ainsi ces deux journées de tables rondes autour de notre métier, qui se sont conclues par un débat dense et contrasté autour de la question de la rémunération et de l’indexation. C’était un des objectifs de ces journées : convaincre qu’il est nécessaire et urgent d’ouvrir un cycle de rencontres interprofessionnelles autour de ces questions pour aboutir à des accords.

Sur ce point, on peut dire que c’est gagné, du moins bien engagé : toutes les organisations représentant les auteurs, les réalisateurs, les producteurs indépendants, et les agents y sont prêtes, tout comme le CNC. Une nouvelle étape peut s’ouvrir avec l’espoir, sinon la conviction, qu’elle peut changer la donne, en partie au moins.
À condition bien sûr de continuer à défendre notre cause et nos positions avec le même esprit qui caractérise notre association encore jeune : cette connaissance intime et passionnée de notre métier, la lucidité de nos analyses alliées à un refus de tout repli corporatiste, et à la conviction que réalisateurs et producteurs demeurent avec nous, contre vents et marées, le socle sur lequel se construit le cinéma que nous aimons défendre et écrire : indépendant, libre et plus « haut » que les histoires qui le fondent et le portent.

Cette passion du cinéma a été de toutes les tables que nous avons organisées. C’est parce que nous avons su, au-delà des thématiques abordées, parfois très techniques, parler à chaque occasion de Cinéma qu’elles ont marqué et passionné le public nombreux dans la salle, à en juger par ses retours.

Les intervenants qui avec ardeur, confiance et générosité ont contribué, pendant deux jours, à nos réflexions, n’y sont pas pour rien. Scénaristes, réalisateurs, producteurs, agents, distributeurs, diffuseurs, programmateurs, chercheurs, critiques, institutionnels : qu’ils en soient remerciés.

Ce succès vient de loin. Porté par les convictions et les combats anciens de certains d’entre nous, il a été possible parce que depuis deux ans, ils ont été rejoints peu à peu par de nouveaux alliés qui ont trouvé au SCA un lieu ouvert, où les convictions peuvent être fortes mais où elles s’affirment sans dogmatisme et dans l’écoute.

Certes, il y a nécessairement un CA, un bureau… Mais il y a surtout cette force collective et assez joyeuse d’un noyau d’adhérents engagés qui participent et soutiennent activement les actions que nous tentons d’imaginer et de mettre sur pied.
Nous ne sommes pas riches, nous sommes nomades, divers, nos conseils sont ouverts à tous… mais c’est aussi cette souplesse et ce refus de toute forme de rigidité qui fait notre force.

C’est donc à vous tous, anciens et nouveaux adhérents que nous voulons dédier la réussite de ces journées qui accompagne et souligne celle de la publication de notre « Autoportrait », accueilli avec tant d’intérêt un peu partout. Votre soutien, votre confiance ont nourri la réflexion et rendu possible la mobilisation de ceux qui ont pensé et organisé les journées et qui méritent bien un peu de… reconnaissance, puisqu’après tout c’est aussi un de nos chevaux de bataille et qu'il a pris la lumière au fil des différentes tables.

Merci donc à tous ceux qui ont oeuvré pour ces journées, chacun à la mesure de sa disponibilité.

Merci (ô combien) à Sabine Le Stum et François Baillon qui ont assuré avec efficacité et enthousiasme l’organisation des journées.

Merci à la SACD d’avoir soutenu financièrement ces journées, et au CNC de les avoir accueillies.

Merci enfin à Paul Laverty et Ken Loach qui ont montré dans la lettre filmée qu’ils nous ont adressée l’image d’une collaboration idéale entre réalisateur et scénariste… Ils ont rappelé avec humour que pour les réalisateurs et les auteurs tout commence autour d’une tasse de café dans une cuisine ou un bar, tout comme le SCA a commencé, il y a un peu plus de deux ans… Lui aussi autour d’un café.

Le conseil d’administration
Jamal BELMAHI, Cyril BRODY, Pierre CHOSSON, Amélie COVILLARD, Olivier GORCE, Maya HAFFAR, Nathalie HERTZBERG, Nadine LAMARI, Laurent LARIVIERE, Guillaume LAURANT, Valérie LEROY, Yasmine LOUATI, Lise MACHEBOEUF, Gladys MARCIANO, Frédérique MOREAU, Julie PEYR, Agnès de SACY, Anne-Louise TRIVIDIC, Cécile VARGAFTIG, Isabelle WOLGUST

Lire l'article précédent

Bienvenue

Le 4 janvier 2017, nous étions une vingtaine à nous réunir au premier étage de l’Autre Café, à Paris. C’était la première pierre de ce qui allait deve…
Lire la suite
bienvenue.jpg

Écrire un commentaire

Abonnez vous pour recevoir la lettre d'information du SCA